Plus deux degré maximum

Le Sommet Mondial Climat et Territoires qui se tiendra les 1er et 2 juillet à l’Hôtel de Région permettra de réunir les acteurs non étatiques du monde entier afin de faire un point sur les nouvelles énergies et leur utilisation, à six mois du grand rendez-vous parisien.

Tous les grands réseaux de collectivités, d’ONG, d’entreprises et la société civile seront présents. « Certains établissements régionaux montreront ce que Rhône-Alpes sait faire en la matière » indique Bernard Soulage vice-président du Conseil Régional délégué à l’Europe et à l’international.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ces deux journées ponctuées d’ateliers, auront pour objectif de faire des propositions limitant la hausse des températures à deux degrés, dont la conférence Paris Climat 2015  de décembre tiendra compte. Cet objectif parait tout à fait atteignable étant donné les dynamiques déjà mises en route, d’autant qu’il est indispensable pour éviter des catastrophes

Un réseau mondial de collectivités a déjà pris des engagements, il faut maintenant saisir des marges de manœuvre pour agir au niveau local. « Ce sont les acteurs régionaux, qui par des actions concrètes et quotidiennes, portent une part essentielle dans la lutte contre le dérèglement climatique » ajoute Benoit Leclair vice-président délégué à l’énergie. Ce sommet permettra à l’ensemble des acteurs non-étatiques, de faire entendre leur voix. Les engagements pris seront transmis aux Etats chargés de négocier un accord climat, car sans la mobilisation des territoires qui sont en première ligne de la lutte contre le changement climatique, il sera difficile de tenir les engagements.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.