Personne ne renonce

Depuis le début de l’année, la mairie du 1er, le collectif de défense ainsi qu’un certain nombre d’associations et d’habitants se sont mobilisés contre la fermeture des bains-douches de l’impasse Flesselles, qui malheureusement a eu lieu dans la précipitation, le lundi 15 février au soir.

Bains-douches manifestation

Un seul établissement, c’est insuffisant – Afin de faire part du mécontentement général, une manifestation à l’initiative de Médecins du Monde, ayant rassemblé de deux à quatre cents personnes suivant les sources, s’est déroulée samedi 20 février, de Bellecour aux Terreaux, avec dépôt de savonnettes sur les marches de l’Hôtel de Ville. Pour la municipalité, « ces problèmes doivent désormais être pris en charge par les associations ». Il est tout de même à relever que 10% des habitations du 1er n’ont pas de salle de bain, d’où le fait que quarante à cinquante personnes utilisaient quotidiennement ces bains-douches. « Nous voudrions que Flesselle soit rétabli, avance Odile Milliat membre du collectif, c’est le seul établissement où l’on peut se laver et nettoyer son linge. » Pour médecin du Monde, « il s’agit d’un lien direct entre hygiène et santé ». De son côté, Nathalie Perrin-Gilbert maire du 1er estime que c’est une question de santé publique, notamment pour ceux en situation très précaire. Il est tout à fait compréhensible que les habitants du secteur ne puissent aller à Gerland où se trouvent désormais les uniques bains-douches  de la ville de Lyon.

bains douches. intérieurjpg

Bien qu’il s’agisse de l’hygiène du corps qui fait partie des préoccupations des Droits de l’Homme, la ville soutient que cinq cent mille euros pour remettre en état ces bains-douches, représentent un budget trop élevé. « C’est un déni de la démocratie, poursuit Odile Milliat, les usagers et citoyens sont méprisés ». Le collectif demande le maintien de ce service public, pour un droit à l’hygiène de tous, car à l’échelle métropolitaine deux ne seraient pas de trop ! Mais Zorah Ait-Maten, adjointe aux affaires sociales de la ville, dit assumer pleinement cette décision.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.