Perdant-perdant !

La première manifestation lyonnaise pour la retraite, est partie le mardi 24 septembre de la Manufacture des Tabacs, pour rejoindre la place Bellecour.

« Par cette réforme, le gouvernement veut revenir sur les avancées sociales » s’exclame Laurent Aubeleau délégué régional CGT. Repousser l’âge de départ à soixante-quatre ne convient pas du tout aux salariés, qui estiment d’autre part que la retraite à points est la fin de la solidarité, et qu’elle va les pénaliser, d’autant que la valeur du point n’est pas connue !

Cela ne résoudra pas les problèmes de financement, d’après la CGT, il faut élargir l’assiette à tous les revenus, et verser moins de dividendes aux actionnaires, pour ne pas toujours prendre dans la poche des salariés. D’autre part, assimiler les régimes spéciaux qui souvent ont de l’argent, est une honte.

Cela fait vingt ans que le gouvernement travaille sur les retraites, sans jamais s’attaquer au vrai problème, prendre l’argent là où il est !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.