Paysages urbains

Une rencontre entre Valérie Eymeric de La Galerie rue Auguste Comte et un artiste provençal, a permis que vingt-cinq toiles représentant Lyon en hauteur et en couleur soient exposées à partir du samedi 14 avril.

Frédéric Wioland, peintre provençal, a découvert Lyon il y a deux ans, en est tombé amoureux, et depuis peint la ville par le dessus. Ses peintures sont des vues panoramiques de la cité, dans une mosaïque de couleurs, qui permettent à la Capitale des Gaules de se révéler dans toute sa beauté. « Ces œuvres ont un côté très humain,  relève la galeriste, les perspectives sont simples et fluides ». L’artiste ne cherche pas à complexifier, il peint la réalité. « L’harmonie des couleurs et l’exacerbation de la lumière font vivre mes toiles, précise-t-il, je retranscris la ville comme je la vois ! ».

Jusqu’au 5 mai – 33 rue Auguste Comte – Lyon (2e)

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *