Pauvres enfants

Les dernières décisions de la municipalité lyonnaise condamnent les enfants des écoles publiques à devenir végétariens !

Décision définitive

A partir de la rentrée des vacances, soit lundi prochain 22 Février, plus de viande dans les cantines. Sous couvert de la crise sanitaire, la ville impose le « menu unique sans viande », et ceci tous les jours de la semaine ! « Il s’agit d’un tour de force de la municipalité qui impose de la sorte son idéologie aux enfants lyonnais » protestent certains élus de la mairie du 2e arrondissement.

Sans aucune concertation ni avis préalable aux parents, la ville met tous les enfants dans le même sac ! « Il ne s’agira pas, d’une option, indique Stéphanie Léger, adjointe à l’éducation, mais bien d’un  menu unique sans viande pour pouvoir servir plus rapidement les élèves et fluidifier les repas ».

En réalité, la municipalité se saisit du protocole sanitaire pour accélérer ce qu’elle avait prévu dans son programme de campagne, à savoir deux à quatre repas végétariens par semaine.

« Dans la capitale de la gastronomie, en pleine pandémie, et en avançant de manière masquée derrière des critères de fluidité de service, Grégory Doucet et Stéphanie Léger imposent avant tout leur idéologie aux enfants lyonnais, indique Etienne Blanc, sénateur du Rhône, cette manière d’asséner un choix, sans aucune alternative, est inadmissible »

Il est nécessaire de rappeler que pour les familles modestes, la cantine est souvent le seul lieu où les enfants peuvent manger de la viande dans la semaine … désormais ils en seront privés, au moins durant cette période de crise.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.