Passionnant mais pas toujours facile

Depuis le jeudi 3 mai, Madame Marie-Pierre Anres âgée de soixante-deux ans, est l’un des deux  conciliateurs de justice à la mairie du 2e arrondissement.

Ancien professeur de droit et chef d’entreprise, elle fait de la conciliation depuis une trentaine d’années. Bien que bénévoles, les conciliateurs sont nommés par la Cour d’Appel, et assermentés. « Notre travail consiste à trouver un accord à l’amiable entre deux partis, pour désengorger les tribunaux, indique-t-elle, cependant il est parfois difficile de raisonner des clans opposés, c’est alors la justice qui tranche ».  Elle trouve que depuis trente ans, le climat s’est dégradé, elle est de plus en plus confrontée au manque de civisme et de respect des personnes vis-à-vis d’autrui. Mais ce travail lui convient, et tant qu’elle pourra l’exercer, elle le fera.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.