Passeurs de mots

Les prix du concours des nouvelles littéraires, organisé pour la quatrième année, par le Comité d’intérêt local sud presqu’ile confluence, ont été remis le mercredi 4 octobre, aux Archives Municipales.

Aimer les mots

Sur le thème « C’était comme dans un film … », laissant un espace majeur à l’univers de l’écrivain, quatre-vingt-dix textes d’une longueur de six à dix pages, ont été soumis au jury, dix retenus et trois d’auteurs venant respectivement d’Ecully, Villeurbanne et Toulouse, sélectionnés. « Les lauréats ont été très bons et difficiles à départager, assure le président Marcel Brévi, la seule contrainte était de parler de Lyon ». Le CIL est fier de cette ligne culturelle, cet apport de première grandeur lui permet de proposer une diversité de centres d’intérêt.

Avec ce concours qui rend hommage à l’écriture, le CIL porte un évènement culturel important qui se situe à un niveau supérieur, les mots qui savent donner du bonheur, sont une passerelle entre les êtres. « Toute occasion donnée à des écrivains amateurs de se produire, est précieuse » certifie Gilles Ebolie président du jury et directeur des bibliothèques de Lyon.

Maintenant, les habitants du quartier se sont appropriés ce concours dont les candidats viennent de toute la France, et même d’autres continents ! Longue vie à cet évènement qui désormais est sur les rails !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.