Passerelle entre deux mondes

Afin de sensibiliser à la déficience visuelle, une exposition de photos de la ville de Lyon, organisée par l’association FAF Apridev, se tient actuellement à la mairie du 2e arrondissement.

« Nous souhaitons à l’aide de ces clichés, que les voyants s’adaptent aux non-voyants qui ont d’autres sensations que la vue, comme les sons, les mouvements, l’ambiance » déclare la présidente Anne Renoud. A côté de chaque photo est écrite la perception, l’émotion de la personne déficiente visuelle, et celles du photographe qui l’a accompagné dans différents quartiers, car il s’agit bien de vues de Lyon qui permettent que deux regards se confrontent. « Ce n’est pas parce que nos yeux ne voient pas que nous ne voyons pas de façon différente, poursuit la présidente, nous avons des sentiments autres, nous avons perdu la vue, mais pas la vision ! » ».

L’association souhaite que par cette exposition, la société qui se veut inclusive, sache ne pas rester au stade  des mots, mais devienne réalité, de manière à contribuer au changement de regard sur le handicap. A voir jusqu’au 20 septembre.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.