Pari réussi !

En 1989, trois petites régies immobilières portant les mêmes valeurs – Escoffier et Leroy, Gerentet et Dumont, Fayolle et Radisson – décident de se rapprocher afin de former une plus grosse structure et ainsi pourvoir résister à la concurrence ; ainsi est né Galyo !

Trente ans d’aventure

D’abord rue Bellecordière pendant neuf ans, la nouvelle société a dû surmonter bien des épreuves. « En effet, souligne Jean-François Escoffier à l’initiative de cette opération, lors de la cérémonie d’anniversaire le jeudi 20 juin dans le jardin du Musée des Beaux-Arts, le rapprochement de trois entités ayant chacune leurs particularités, n’était pas évident ». L’entreprise prenant de l’ampleur, elle a finalement repris et aménagé « Le Petit théâtre » rue de la Charité, pour s’y installer. La profession observait ce regroupement avec une certaine circonspection, d’autant qu’en 2005, la régie Sornin est venue comme nouvel associé. Grâce au travail et à la bonne volonté de tous, chacun a fini par trouver ses marques, et tout a fonctionné.

« Aujourd’hui, la génération suivante a pris la relève, mais l’esprit d’origine, avancer tout en préservant notre indépendance, demeure » indique Bruno Gerentet. A l’heure du tout digital, l’humain reste au cœur du fonctionnement de Galyo, pour offrir un service de qualité et de proximité, sachant qu’elle gère six cents immeubles, quatorze mille lots en copropriété, et quatre mille en gestion locative.

Tout en gardant le cap, la société qui œuvre pour le patrimoine de ses clients, va se lancer prochainement dans l’immobilier d’entreprise, en créant une nouvelle structure, Ykani, et cela est un nouveau pari sur l’avenir !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.