Paradoxe poétique

Dans le cadre de la Biennale d’Art contemporain, avec qui Lyon Parc Auto (LPA) a noué un partenariat, les parkings Cordeliers, République et Grôlée sont décorés finement.

A la portée de tous

Ainsi, l’artiste Trevor Yeung a été choisi pour métamorphoser la façade du Parc Cordeliers avec un jeu d’ombres et de lumières, ainsi que l’entrée du parc République d’une œuvre végétale et lumineuse. Le Parc Grôlée accueille une intervention en Résonance à la Biennale.
LPA renforce ainsi son engagement pour la création et l’accès à l’art et à la culture pour tous, aux côtés de jeunes artistes prometteurs. « La mobilité urbaine et l’art sont sources de créativité permanente » indique Louis Pélaez président de LPA, lors de l’inauguration de ces structures le jeudi 12 septembre.

Au parking des Cordeliers, la façade rue Claudia datant des années 1970, est magnifiée principalement la nuit, par ces œuvres, véritable spectacle, appelées à devenir pérennes, pour l’animation de la rue. Sur cette façade complètement minérale, l’artiste a apporté du végétal qu’il a mis en mouvement et en lumière afin de créer un dialogue avec les usagers du parking et les passants.

LPA a une longue tradition de dialogue avec la culture, il n’est pas neutre que l’une des œuvres de la Biennale se trouve dans l’espace public.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.