Paix et sérénité

La Fondation Bullukian place Bellecour, a accueilli le Conseil de Coordination des organisations arméniennes de France (CCAF), qui regroupe une dizaine d’associations arméniennes de la Métropole, le lundi 21 janvier, pour la présentation des vœux.

Une année riche

Ces vœux ont sonné comme un message de paix en rappelant que 2018 a été une année du souvenir, avec l’hommage rendu à Hrant Dink, journaliste turc assassiné en 2007, et la commémoration du génocide arménien, mais aussi une année de justice lorsque le CCAF accompagne les victimes de toutes confessions, arméniennes, juives ou musulmane, ou qu’il agit dans le domaine social.

« Nous dénonçons la Turquie sanguinaire, clame le président Raffi H. Krikorian, nous aspirons ardemment à la paix qui certes demande vigilance et mobilisation au quotidien ».

En 2018 l’Arménie a été à l’honneur, elle a accueilli le sommet de la francophonie, fêté le centenaire de sa première République ; la capitale Erevan a marqué ses 2800 ans. Mais elle a vu partir l’un de ses représentants les plus connus, Charles Aznavour qui a su faire rayonner son pays d’origine à travers le monde.

Le CCAF qui aux niveaux régional et national regroupe les associations arméniennes de toutes sensibilités avec qui il est au plus près du terrain, est devenu le véritable interlocuteur des autorités.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.