Pacte de sécurisation

L’accident au passage à niveau de Millas (Pyrénées Orientales), a provoqué un émoi un peu partout, aussi la Région Auvergne-Rhône-Alpe, bien que la sécurité n’entre pas dans ses compétences, a décidé de prendre ce sujet à bras le corps, et de proposer un deal à l’Etat.

Cent neuf passages à niveau sont potentiellement sensibles ou dangereux en Auvergne-Rhône –Alpes, leur sécurisation qui doit être assurée par l’Etat ou le département n’est pas assez rapide. Aussi, la Région a-t-elle proposé à l’Etat le lundi 18 décembre, de mettre une rallonge de cinquante millions d’euros sur cinq ans, à condition que celui-ci en fasse autant, car en Auvergne-Rhône-Alpes il y a aussi des accidents.
Elle souhaite donc que l’Etat fasse le même effort qu’elle, pour doubler le rythme d’investissements annuels pour la sécurisation, et que le démarrage des travaux ait lieu le plus rapidement possible.

« Nous espérons qu’une réponse rapide de l’Etat viendra, soutient le président Laurent Wauquiez, car on ne badine pas avec la sécurité ».

La région utilise un effet de levier pour inciter l’Etat à s’engager.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.