Ouvrons le débat !

Pour la quatorzième édition, le festival « Brisons le Silence », organisé par l’association Filaction du 1er arrondissement, chargée de la prévention contre les violences faites aux femmes, aura lieu du 17 novembre au 1er décembre, avec plusieurs évènements dans la presqu’ile, et en point d’orgue « Les Femmes en Blanc », samedi 24 novembre place Bellecour, puis une marche en direction de l’Hôtel de Ville, pour interpeller les élus.

Phénomène social aux racines sociétales

Outre la prévention, Filaction écoute et accompagne les femmes victimes de violences conjugales, qui sont souvent psychologiques. Une sur dix est touchée par ce phénomène qui vient d’un rapport de domination dans le couple qui s’installe petit à petit, et qui concerne tous les âges et toutes les classes sociales. L’homme contrôle de plus en plus ce que fait sa femme, qui finalement a peur !

Les violences conjugales sont aussi des violences sexuelles ou de comportement. « Les auteurs ne se sentent pas coupables, précisent Sasha Monneron de Filaction, ou tout au moins ils se déculpabilisent ». Théoriquement, les femmes ont autant de droits que les hommes, mais en pratique cela n’est pas le cas. « Quand on est en permanence jugée sur notre physique, cela devient pesant » ajoute l’une d’elles.

Filaction intervient beaucoup auprès des jeunes, dans les collèges, les lycées et les structures socio-éducatives, ainsi qu’auprès des professionnels, car comme le soutient Sasha « C’est tous ensemble que l’on pourra changer la société ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.