Où est l’amélioration ?

La mairie du 2e a fait savoir la semaine dernière, que la qualité de vie s’améliore dans l’arrondissement. Cela n’est pas l’avis de tous les habitants !

Evolution néfaste

Ceux-ci, principalement ceux du centre-ville, pencheraient plus pour une forte dégradation. Trop de travaux et de bruit, des odeurs nauséabondes, difficulté d’accès aux immeubles, impossible de se garer. D’autre part, la réduction à une voie de la rue Edouard Herriot entraine des bouchons d’où pollution, même les vélos et trottinettes ne peuvent plus avancer et empruntent les trottoirs, d’où danger pour les piétons. Malgré les panneaux d’interdiction, le tapage nocturne n’a guère fléchi. Il est également à relever que les stations vélo’v disparaissent comme quai Saint-Antoine et rue saint-Hélène, ce qui embarrasse de nombreux utilisateurs qui malgré leurs dires, « n’ont rien à dire ! ». De nombreux silos à verre ont disparus, quai Saint-Antoine, place d’Albon, rue Grenette … au profit d’autres emplacements, mais cela mérite-t-il un trophée ?

Il en est de même dans le 1er. Lors du rendez-vous citoyen du mercredi 13 novembre, les habitants se sont plaint du bruit, des incivilités, des nuisances sonores nocturnes, car les voitures qui ne passent plus aux Jacobins puisque c’est interdit, font désormais leurs rodéos quai Saint-Vincent et de la Pêcherie !

Il y a donc beaucoup à faire pour redonner à la presqu’ile un visage serein et une qualité de vie meilleure !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.