Orientations budgétaires de la région

Remettre de l’ordre et faire des économies est la volonté du président Laurent Wauquiez. « Nous avons trouvé une situation catastrophique, précise-t-il, nous héritons de dix année pendant lesquelles les dépenses n’ont cessé d’augmenter ». Aujourd’hui, Rhône-Alpes-Auvergne est l’une des régions qui investit le moins par habitant, le président veut marquer une rupture avec la gestion précédente.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Relance de l’investissement – Pour ce faire, les dépenses de fonctionnement vont baisser, l’objectif étant de les diminuer de quatre cents millions d’euros au cours du mandat, en supprimant de nombreuses affectations et avantages, inutiles et couteux, et en mutualisant certains services. Ceci afin de devenir un exemple de bonne gestion de la dépense publique.

Ces efforts permettront de restaurer la capacité d’investissement, et d’accompagner des projets qui permettront de redonner du souffle à la région et de générer des emplois. « Nous prévoyons un plan de relance par l’investissement ». De l’argent sera ainsi injecté dans les infrastructures routières et ferroviaires, l’internet et la téléphonie, les lycées, la recherche etc.

Comme Laurent Wauquiez en a pris l’engagement, il n’y aura aucune augmentation de la fiscalité et des taxes au cours du mandat, cependant l’objectif de la région est de rendre les mêmes services que précédemment, mais pour moins chers, la page du gaspillage tournée !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.