Optimisme de rigueur

Devant un parterre de plus d’un millier de personnes, la Région a le lundi 21 janvier, présenté ses vœux à ses partenaires, collectivités et entreprises.

Région attractive

Le même jour, le Contrat de Plan Etat-Région a été signé, ce qui permettra à cette dernière d’accompagner les projets de la Métropole, ce dont se réjouit le président David Kimelfeld. « Ce qui nous importe, c’est avant tout le dynamisme de notre territoire » indique ce dernier. Pour ce faire, une collaboration fructueuse entre les différents partenaires est nécessaire. « Peu importe les divergences politiques, avance Laurent Wauquiez président du Conseil Régional, c’est l’intérêt général pour le développement de la Métropole et de la région qui l’emporte ».

En 2018, cette dernière a déjà accompagné des projets métropolitains ainsi que ceux de petites communes, tout en faisant des économies comme elle s’y était engagée dès le début du mandat.  « En trois ans, nous avons réalisé, avec beaucoup d’efforts dans toutes les délégations, trois cents millions d’économies » relève le président Laurent Wauquiez. Et ces économies sont réinjectées dans de grands projets comme la réfection des lycées, le sport et handicap, les TER, l’aménagement des territoires, le soutien à l’agriculture, et prochainement le Musée des Tissus. « Nous avons à cœur de faire avancer notre région qui gagne et qui a du souffle! »

Priorité régionale

Pour l’avenir, Auvergne-Rhône-Alpes souhaite être aux côtés de ceux qui créent et qui investissent, et particulièrement les PME et entreprises familiales qui sont l’ADN et la force de la région. Dans tous les marchés publics cette dernière donne priorité aux entreprises régionales. En 2018, 95% de ces marchés  sont restés en Auvergne-Rhône-Alpes, ce qui a permis de créer vingt mille emplois !

L’environnement reste un défi immense duquel la région s’efforce de faire sortir des projets accessibles à tous. « Nous misons sur les énergies renouvelables, et particulièrement l’hydrogène pour laquelle nous multiplions les stations ». Auvergne-Rhône offre également une agriculture extraordinaire. La Région a commencé à réintroduire des produits régionaux dans les assiettes des lycéens. Héritière d’une histoire, elle accompagne les projets culturels comme la réfection de Fourvière ou celle du Musée des Tissus

Donc beaucoup de projets, mais aujourd’hui la France est en crise, il est nécessaire de retrouver calme et sérénité, car rien ne se construit dans la violence !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.