Optimisme de rigueur !

Après la chute historique de la production industrielle en mars et avril, les mesures de déconfinement ont permis une relance de l’activité.

Reprise imminente ?

Même si le retour à des niveaux d’activité d’avant la crise est loin d’être atteints, les entreprises industrielles de la région affichent une remontée de près de vingt points, de 47% à 66% des rythmes de production entre avril et mai, ce qui est cependant inférieur à la moyenne nationale » fait savoir la Banque de France.

En revanche, dans les services, la région apparaît moins touchée qu’au plan national et une amélioration de l’activité est annoncée et a déjà progressé, notamment dans l’hébergement-restauration qui se redresse grâce à une réouverture progressive des hôtels, comme des restaurants et de la vente à emporter. Seule l’informatique affiche un repli.

De son côté, le bâtiment repart fortement avec une activité qui dépasse 70% d’un mois de mai classique, contre 20% en avril. Les carnets de commandes restent correctement garnis, après deux mois de quasi-interruption des chantiers. Ainsi, une nouvelle hausse d’activité pour le mois de juin est attendue, sans pour autant permettre encore un retour au plein exercice du secteur.

Dans un contexte de reprise globale, les prévisions pour les prochaines semaines sont évidemment mieux orientées et pourraient combler une partie du retard accumulé.

Les anticipations sont donc favorables pour le mois de juin, même si l’évolution est contrainte par des carnets insuffisamment reconstitués du fait de l’incertitude qui pèse sur l’ampleur de la demande globale.

contact: lyon-presquile@orange.fr

anticipa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.