Offre estivale

En cette année particulière, du fait du Covid-19 et des mesures qui en découlent, la Ville de Lyon, qui doit continuer à vivre, a adapté son offre estivale qui a été présentée le jeudi 11 juin à l’Hôtel de Ville.

Caractère particulier

Comme de nombreuses personnes vont devoir travailler en juillet et en août, les services publics vont être renforcés, et particulièrement les crèches plus nombreuses à rester ouvertes.

La Fête de la musique, le dimanche 21 juin, est le corridor d’entrée des festivités d’été. Elle reprendra son esprit initial, tous les musiciens amateurs pourront se produire dans l’espace public, mais il n’est pas question qu’il y ait de grands rassemblements.

L’opération Tout l’monde dehors sera maintenue, mais repensée et ajustée. Il y aura seulement quatre-vingt-dix manifestations au lieu de trois cents, mais toujours de bonne qualité. Elles ne pourront réunir plus de deux cents personnes.

Le 14 juillet le feu d’artifice sera plus court que d’habitude, et le bal place des Terreaux n’aura pas lieu.

Toutes les institutions culturelles ont décidé de faire un effort. Les musées sortiront de leurs murs ; les bibliothèques resteront ouvertes tout l’été dans le respect des conditions sanitaires ; des concerts auront lieu en plein air.

Les associations d’éducation populaire maintiendront le lien fort initié avec les familles lors du confinement, en proposant une présence éducative et sociale, ainsi qu’un accompagnement à la scolarité, et une offre divertisport, qui touche les enfants des familles les plus modestes, sera faite dans vingt centres d’accueil. Six cents enfants supplémentaires pourront être accueillis. « Nous allons essayer d’ouvrir un maximum d’équipements sportifs durant la période estivale » précise Yann Cucherat adjoint délégué au sport. L’accès aux piscines sera possible tous les jours, mais sur inscription.

La ville s’est mobilisée pour adapter la programmation tout au long de l’été. Cette offre qui se veut la plus complète possible, n’est cependant pas exhaustive, car elle peut évoluer en fonction de la pandémie.

« Je crois que nous allons pouvoir offrir un bel été aux lyonnais ! » lance en conclusion Gérard Collomb maire de Lyon.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.