Nouvelles mobilités

Les trottinettes électriques, de plus en plus présentes dans les rues et l’espace public, représentent des alternatives intéressantes à la voiture individuelle, mais sont la source de nombreux conflits d’usage, principalement avec les piétons.

La ville prend les rênes

Dans l’attente du futur décret annoncé par le gouvernement, Gérard Collomb maire de Lyon, a donc fait le choix d’en réglementer la circulation et le stationnement, en signant  un arrêté qui interdit leur circulation sur les trottoirs et sur les Rives de Saône, de manière à protéger les piétons, et en autorise le stationnement sur les trottoirs uniquement s’il ne constitue pas une gêne pour les piétons, les personnes à mobilité réduite, ainsi que pour les activités commerciales. 

L’usager qui ne se conforme pas à ces nouvelles règles encourt une amende de trente-huit euros ! 

Cet arrêté vient compléter le dispositif de régulation déjà engagé par la Ville avec l’adoption d’une charte de bonne conduite, l’instauration d’une redevance d’occupation du domaine public soumis au prochain conseil municipal, et le partenariat en bonne intelligence avec les opérateurs (restriction des zones de circulation et de stationnement, limitation des vitesses dans les zones piétonnes, création d’emplacements de stationnement virtuels…). Le bien-être dans la cité repose sur le respect, la correction et la discipline de chacun !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.