Nouvelle appellation

Le réaménagement du quartier de la Confluence, entamé en 2003, se poursuit. Dans ce cadre, une place est créée, entre la rue Delandine et le quai Perrache juste avant le Conseil Régional. Elle portera le nom de Jacques Truphémus, peintre du quartier, décédé en 2017

Dès l’adolescence il commence à réaliser ses premières peintures à l’huile, et vient à Lyon en 1941 pour étudier à l’école des Beaux-Arts. Après avoir passé quelques années à Paris, il revient dans la Capitale des Gaules en 1950 où il occupe l’atelier d’Etienne Morillon, décédé en 1949. Ses toiles sont alors exposées dans plusieurs galeries, à Lyon, Paris et Annecy, et des commandes particulières lui sont adressées, notamment pour la brasserie des Archers.

A Lyon, entre 2000 et 2014, plusieurs expositions lui sont consacrées, dont une au Musée des Beaux-Arts, durant laquelle sept toiles récentes ont été présentées au public, accompagnées de deux œuvres du milieu des années 1970.

Jacques Truphémus, l’un des plus grands peintres lyonnais du XXe siècle, ambassadeur de la culture lyonnaise, est décédé à Lyon le 8 septembre 2017, à l’âge de quatre-vingt-quinze ans. Bien qu’il ne fut pas enthousiaste de la Confluence, il est tout de même honoré par une place, dans l’arrondissement où il a toujours vécu.

contact: lyon-presquile@@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.