Ne rien lâcher !

Une nouvelle manifestation contre la réforme des retraites rassemblant de deux à trois mille personnes, a eu lieu le mardi 14 janvier, de la place Jean Jaurès (Lyon 7e), à l’esplanade François Mitterrand, devant le Conseil Régional.

Action interprofessionnelle

Depuis quarante jours les perturbations ont eu des conséquences non seulement pour les citoyens  qui ont des difficultés dans leurs déplacements, mais aussi pour les entreprises dont certaines en grande difficulté financière doivent recourir au chômage partiel. Mais cela ne dérange pas la CGT qui voit là une manière de mettre la pression sur le gouvernement « Il faudrait un débrayage dans les entreprises pour bloquer l’économie » indique un cégétiste. D’après les syndicats, ils ont des propositions clairement établies à faire, mais le gouvernement ne veut ni les écouter ni les entendre.

Les manifestants demandent un rééquilibrage des richesses, que tout le monde cotise, sur la totalité de ses revenus. D’autre part, des sommes astronomiques sont dilapidées, comme pour l’Anneau des sciences qui coûtera trois à quatre milliards d’euros, et pour la ligne E du métro  dont le coût sera à peu près identique. Pour la CGT il faut rester raisonnable, et réduire les inégalités de manière à améliorer  la retraite par répartition, sans passer à celle à points.

Le secteur de la culture s’est également mobilisé place de la Comédie, pour une « Cérémonie d’enterrement des retraites ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.