Ne pas oublier !

Chaque année, Lyon, Capitale de la Résistance, commémore le souvenir de ce jour historique que fut la libération de Lyon le 3 septembre 1944 par le Général Brosset commandant de la première division de la France Libre, et rappelle le courage de ceux qui se sont battus contre la barbarie nazie.

Retour à la République

Jeudi dernier a donc eu lieu une cérémonie avec dépôts de gerbes devant l’Homme de Pierre, place Bellecour, afin de rendre hommage à ceux qui se sont sacrifiés pour la liberté, puis les autorités se sont rendues à l’Hôtel de Ville, devant les stèles de la cour haute, pour rappeler la fin des combats et la libération de la ville qui fut lourdement bombardée. Presque toutes les couches de la population lyonnaise étaient certaines que les nazis allaient perdre la guerre, aussi à part une minorité de commerçants, tous rejetaient le gouvernement du Maréchal et soutenaient l’action des Résistants qui les ont libérés !

Le 3 septembre au matin, les Allemands ont parfaitement opéré leur repli pendant la nuit, laissant la ville vide. Les seuls accrochages qui ont lieu sont contre des miliciens qui, réfugiés sur les toits, livrent un ultime combat. Ils sont vite réduits par les FFI.

Le jour même, la Préfecture et l’Hôtel de Ville ayant été repris,  Yves Farge, désigné Commissaire de la République, Justin Godart  maire provisoire, et  le général Brosset gouverneur militaire de Lyon, proclament le rétablissement de la République.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.