Ne jamais admettre la pauvreté

Le champ d’action de la Fédération des Acteurs de la Solidarité (FAS) s’est agrandi puisque désormais il intègre l’Auvergne, aussi de nouveaux locaux, plus grands et spacieux que ceux qu’elle occupait dans le 7e arrondissement, ont été inaugurés rue Smith, le mercredi 12 février.

Forte d’une centaine d’associations adhérentes, la FAS aide à construire les politiques publiques concernant l’insertion, le logement, le social, la santé, la culture, pour tous ceux qui vivent dans la précarité, en dessous du seuil de pauvreté. « Et ils sont plusieurs milliers dans la Métropole, reconnait le président  Francis Silvente, qu’ils soient à la rue ou sans emploi ». A titre d’exemple, l’association Alynéa loge sept cents personnes tous les soirs, et le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri  en héberge le double, et ils ne sont pas les seuls à le faire.

Depuis trente-cinq ans la fédération mène des actions en faveur des publics en difficulté. Elle tente chaque jour d’être à proximité de ses adhérents qui ont chacun leurs spécificités et sont proches du terrain.

D’autre part, ces nouveaux locaux permettent à la FAS de dispenser de nombreuses formations traitant du social, car dans ce domaine il y a de la demande. Le propre de la solidarité, c’est de ne jamais admettre l’exclusion !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.