Mobilité intéressante

Demain vendredi 16 mars et ce week-end, a lieu à Lyon, à l’ENS, le congrès national de la FUB (Fédération Française des usagers de la bicyclette). Ce sera un moment exceptionnel, car le lancement d’un plan vélo est déjà annoncé par la ministre des transports, puis le baromètre des villes cyclables a été dévoilé, mais bien peu pour ne pas dire aucune ont une bonne note. Il reste donc de gros efforts à faire !

Optimiste, mais pas naïf

En France, 75% des déplacements font moins de cinq kilomètres, utiliser sa voiture n’est donc pas une nécessité. Il faut donc rendre le vélo accessible à tous, pour des questions environnementales certes, mais aussi pour celles relevant de la commodité et du coût, tout au moins en centre-ville.

A Lyon, le trafic vélo augmente de 15% tous les ans. Cette dynamique n’est pas assez connue des décideurs qui ne s’en rendent pas vraiment compte. « Le nombre de cyclistes augmentant presque exponentiellement, il est nécessaire de prévoir de vraies infrastructures, indique Fabien Bagnon administrateur de Pignon sur rue, il y a une réelle attente pour un système vélo ! ». Ce moyen de transport pratique et efficace, qui promeut la santé, est particulièrement désigné pour les déplacements en ville. Lyon qui développe les pistes cyclables à raison de soixante kilomètre par an, a tout intérêt à continuer à investir dans ce domaine pour accueillir le flux supplémentaire qui arrive, d’ailleurs les cyclistes réclament une part additionnelle de l’espace public.

contact: lyon-presqu’ile@orange.fr

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.