Mieux vaut tard que jamais !

Dès ce week-end, suite à l’escalade de la violence, est mise en place la vidéo-verbalisation dans le centre-ville, jusqu’à quatre heure du matin, ce que demandait depuis plusieurs mois le maire du 2e arrondissement.

La municipalité se réveille

Cette vidéo-verbalisation devrait permettre une amélioration des conditions de vie et de circulation. « Nous avons acté une augmentation des effectifs de la police municipale » indique Jean-Yves Sécheresse adjoint délégué à la sécurité, lors du conseil municipal du lundi 23 septembre. Ceux de la police nationale seront également augmentés ; des chicanes et des barrages seront mis en place. La mairie du 2e salue ces avancées qui répondent à une urgence, la ville est confrontée à une récurrence d’incivilités.

La vidéo-verbalisation est un outil potentiellement efficace, mais peut-être pas suffisant, car il n’enregistre pas les sons, le bruit risque d’être le même ! Il est essentiel qu’il y ait des policiers sur le terrain, l’Etat doit prendre ses responsabilités.

La Ville de Lyon a pris les choses en mains, en expérimentant ces mesures pendant une année, pour les pérenniser si elles sont concluantes ; elle pourra déployer ce dispositif dans d’autres quartiers si nécessaire. Son ambition est d’éradiquer ces phénomènes urbains.

Bien entendu, les habitants du secteur concerné attendent des résultats concrets, visibles et durables. Ce ne sont pas les voyous qui font la loi !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.