Mettre le paquet

Depuis une année, la région a doublé les effectifs de police ferroviaire et installé des caméras de vidéosurveillance dans les TER, car ceux-ci sont de sa responsabilité.

Quatre-vingts agents de sureté ont donc rejoint la SNCF. Ils interviennent lorsqu’il y a un souci à bord du train ou sur le quai de la gare. « Nous voulons faire reculer la délinquance dans les TER, indique le président Laurent Wauquiez, d’abord en ce qui concerne les violences sexuelles, mais aussi le vandalisme de tous ordres, on va mettre le paquet ! ». Celui-ci est de quatre-vingts millions d’euros, les TER vont tous être équipés des meilleures technologies qui détecteront la moindre infraction et préviendront immédiatement les agents de sureté.  « Nous voulons persuader les voyageurs que nous faisons le maximum pour eux, et que le délinquant se sente en permanence épié » poursuit le président. Dès cette année, les fruits de douze mois d’efforts se font sentir.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.