Messe matinale des gones

La confrérie des francs-mâchons, ordre très chauvin regroupant seulement trente-quatre membres triés sur le volet, défend et encourage la tradition du mâchon lyonnais.
Pour ce faire, elle visite un certain nombre de restaurants au cours de l’année et en retient quelques-uns auxquels elle remet un diplôme. Pour l’année 2016, ceux-ci ont été décernés le samedi 8 avril au cours d’une cérémonie à l’Hôtel de Ville.
Ainsi cinq bouchons mais aucun presquilien, sont venus rejoindre la trentaine, dont huit dans entre Rhône et Saône, déjà diplômés. « Ils ont su enchanter nos papilles, et pour cela se voient récompensés » indique le président Guy Valarcher.
Dès la Renaissance, Lyon était la ville du bien manger, où la table était somptueuse ! Tout est affaire de terroir, de produits et de métier, et cela s’est poursuivi pendant des siècles.
Dans quelques mois, la Cité Internationale de la Gastronomie sise à l’Hôtel-Dieu, viendra couronner le titre de Capitale mondiale de la Gastronomie de la ville !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *