Médecine humaine et d’excellence

Le Plan quinquennal 2018-2023 prévu par les Hospices Civils de Lyon (HCL), exposé le mardi 23 octobre en leur siège quai des Célestins, marque un tournant dans leur histoire.

Une véritable révolution

Il y a dix ans, les HCL accusaient un déficit de presque cent millions d’euros. Un travail acharné de toutes les équipes de tous les hôpitaux leur a permis de sortir la tête de l’eau, pour de nouveau voir positivement l’avenir. « Ces dix années n’ont pas été un long fleuve tranquille, affirme Georges Képénékian président du Conseil de Surveillance des HCL, nous devons maintenant nous ouvrir vers le futur car nous sommes la colonne vertébrale de la santé sur notre territoire ». Cette dernière est un problème majeur de la société, l’hôpital qui est un service public a le devoir d’accueillir et de soigner chacun quel qu’il soit, devient un pivot essentiel dans l’organisation des départements. ; ce projet laisse une grande place au patient

L’augmentation de l’ambulatoire, dont l’objectif visé est de faire 100% de ce qui est possible dans ce type de médecine ou de chirurgie, des maladies chroniques et des pluripathologies, oblige à penser la prise en charge de manière différente. « L’idée est de donner un nouvel élan et de la lisibilité à l’ambition des CHU., avec impératif d’agilité et d’adaptabilité » précise Catherine Geindre directrice Générale des HCL.

Ce projet sera co-construit avec des médecins, des experts et des patients, afin de proposer des changements sur le fond, la méthode et la forme en renforçant les prises en charge, en améliorant la fluidité des urgences, ainsi que celle de la recherche et de l’innovation, et en assurant la pertinence des soins. Ce projet très centré sur le patient prendra aussi le personnel et les managers en compte, afin de leur assurer des conditions de travail optimales.

Comme dans toute amélioration, une politique d’investissement soutenue, aussi bien en travaux de construction qu’en équipements de haute technologie, de cent vingt millions d’euros par an a été élaborée, car les CHU doivent s’adapter aux nouveautés de la société.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.