Mécontentement social

La manifestation du 1er mai s’est transformée en mouvement contre la loi El Khomri, qui selon certains participants « mettra les travailleurs au chômage ». Le projet modifié ne convient toujours pas, le mot d’ordre  est comme depuis quelques mois, retrait de ce projet de loi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Universités, santé, SNCF, privatisation des services publics, la précarisation avance. « On assiste à un financiarisation de l’économie au profit de l’actionnariat, soutient un membre de la CGT, le déséquilibre entre le capital et le travail s’accentue ».

Environ deux mille personnes d’après la police, cinq mille selon les syndicats – froid, météo maussade, absence de transports en commun –  ont donc défilé depuis la place Jean Macé jusqu’à Bellecour, où le cortège s’est divisé, certains manifestant restant sur place, et d’autres poursuivant jusqu’à la place des Célestins, pour soutenir les intermittents du spectacle qui occupaient le théâtre. Puis les anarchistes principalement, se sont dirigés comme toutes les années, sans incident majeur, vers la place Sathonay.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

contact: lyon-presquile@orange.fr

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.