Match préélectoral !

Presqu’ile piétonnisée et végétalisée, deux annonces qui sont tombées du ciel il y a quelques jours, la première venant de la Métropole et la deuxième de la Ville de Lyon. Ces deux collectivités travaillent sans se concerter, et sans vision.

Pour une presqu’ile apaisée

Dès septembre prochain, une expérimentation de piétonisation de la presqu’ile, entre Bellecour et Terreaux va être faite, le samedi. Aujourd’hui plus de la moitié des visiteurs viennent en transports en commun, donc cela devrait les arranger. Côté commerçants c’est peut-être une autre histoire !

D’autre part, des bacs à fleurs vont venir fleurir les couloirs de bus, donc la circulation de tous les véhicules ne se fera plus que sur une voie. « Comment la ville peut-elle mettre des bacs à fleurs dans les couloirs de bus, alors qu’elle ne fournit que les fleurs » lance Denis Broliquier maire du 2e, lors du Conseil d’Arrondissements du lundi 17 juin. Certes cela participera à la végétalisation du centre-ville tant demandée par les lyonnais, mais risque de provoquer d’autres inconvénients comme celui de la pollution provoquée par les files de voitures !

Plus de 2000 m² seront donc végétalisés dès l’automne, dans le centre-ville, pour un budget de six cent mille euros ! Il y a quelques années les bacs à fleurs ont été enlevés, car trop couteux de les arroser. Aujourd’hui ils reviennent en force sans étude d’impact sur la circulation ! « Tout cela n’est pas sérieux, poursuit le maire, nous voulons un vrai plan de végétalisation établi en concertation avec les habitants ».

N’oublions pas que les élections municipales sont dans moins d’un an, et que certaines propositions risquent d’être purement électorales !

Il n’empêche que la presqu’ile doit redevenir un lieu emblématique, alors qu’aujourd’hui elle est un vaste chantier sur lequel deux collectivités s’affrontent, ce qui va à l’encontre des intérêts du territoire !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.