Marcher sur de œufs !

Au sortir de l’expérience de piétonnisation de la presqu’ile des 28 et 27 septembre, la mairie du 2e arrondissement a organisé un sondage auprès des habitants.

Sur dix mille questionnaires distribués, un retour de 12%, ce qui est un succès, a donné l’avis des riverains. Il s’avère que deux tiers d’entre eux sont contre la piétonnisation, et qu’un quart est vraiment pour, les autres étant sans opinion précise.

Dans les conditions actuelles, le secteur entre Carnot et Bellecour n’a aucun intérêt à être piétonnisé, alors que la situation est différente au nord. La presqu’ile entre Bellecour et Terreaux, où il y a beaucoup plus de visiteurs, pourrait être aménagée afin que le piéton soit prioritaire, comme cela est déjà le cas rue Bellecordière. « Pour cela, il faut travailler de manière intelligente et non brutale afin que les habitants et commerçants s’approprient ces changements, déclare le maire Pierre Oliver, nous voulons être proactifs pour améliorer le cadre de vie ». Car il est vrai que lors de ce week-end de piétonnisation, les boutiques ont été fortement impactées. L’économie permet de financer le social et d’autres secteurs, il faut donc faire très attention !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.