Marcher de concert !

La personnalité et l’œuvre de Saint-Irénée, deuxième évêque de Lyon, sont particulièrement intéressantes a révélé le colloque qui s’est tenu à l’Université catholique, jeudi 8 et vendredi 9 octobre.

Dynamisme et solidarité

Pour ce grand Saint, l’Eglise est une caravane qui manifeste la dimension communautaire et dynamique de l’Institution dont elle englobe tous les membres. « Nous avons tous la mission d’être des apôtres et des témoins du Christ qui nous guide vers le Royaume » indique le père Michel Dujarier chercheur à l’Institut des Sources Chrétiennes. La caravane chrétienne qui comprend l’ensemble des baptisés, est en route vers la victoire ! Croyante et unanime, elle chemine en direction de la vraie vie, du bonheur éternel, en veillant à ce que personne ne reste au bord de la route.

Cette caravane est l’Eglise guidée par le Christ, en marche pour rejoindre le Père, elle crée un lien entre ses membres, et s’entraine à progresser vers le Bien.

« A travers un vocabulaire dynamique, Irénée a su entrainer les chrétiens du IIe siècle, et ses écritures sont toujours d’actualité, poursuit Michel Dujarier, il s’attache à faire émerger la vérité, au profit de l’humanité ».

Irénée cherche la foi authentique dans les écritures qui sont un lieu d’unité, comme la caravane qui rassemble les pèlerins. Il milite pour que soit préservée la diversité des missions de l’Eglise qui offre un seul et même chemin, celui du Salut. Lieu d’unité, elle appelle tous les hommes à rejoindre la caravane. Cette unité donne tout son sens à la vie !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.