Marche pour la liberté

Une marche silencieuse qui voulait dénoncer l’esclavage moderne – trafic humain, prélèvements d’organes, travail des enfants … – s’est déroulée le samedi 20 octobre de la place Carnot aux Terreaux, comme dans de nombreuses villes du monde.

L’ONG A21 organisatrice de l’évènement, a comme objectif d’abolir ce trafic durant le XXIe siècle. Le but de cette marche était de sensibiliser la population à ce sujet, et de récolter des dons pour tenter de sauver les victimes, ce qui a lieu actuellement dans un à 2% des cas, sachant qu’un trafiquant sur cent mille est poursuivi et condamné.  Toutes les trente secondes, une personne devient victime de ce trafic. « Nous avons une sensibilité à l’humain, indiquent Cécile et Martine à fond dans la cause, nous participons pour soutenir tous ceux qui n’ont pas le droit de s’exprimer ».

En France, la prostitution et le prélèvement d’organes sont les deux aboutissements majeurs de ce trafic, la tâche pour en venir à bout est énorme.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.