Mailler le territoire

Afin de célébrer le deuxième anniversaire de la Gonette, monnaie locale lyonnaise, un marché où tous les commerçants acceptaient  cette devise s’est tenu vendredi 17 novembre place Rambaud, et une journée d’ateliers et conférences a eu lieu à l’Hôtel de Ville, le lendemain, samedi 18 novembre.

Réseau de proximité

L’intérêt de cette monnaie est qu’elle reste sur le territoire rhodanien, douze mille gonettes étaient en circulation en 2015, aujourd’hui il y en a cent mille, donc une belle progression. Elle apporte soutien et satisfaction aux professionnels, du fait qu’elle leur permet de faire des rencontres humaines, d’échanger, ainsi que de développer et de fidéliser une clientèle attirée par le local.

Le réseau professionnel est extrêmement divers, mais 85% des achats sont faits dans les épiceries. « Dépenser en gonettes, c’est voter pour un commerçant, assure Dounia Besson adjointe à l’économie sociale et solidaire, l’objectif est qu’elle alimente l’économie réelle ». Cependant fidéliser les utilisateurs reste un problème pour l’association. La ville accompagne le développement de cette monnaie, car elle mène un politique forte en faveur de l’économie sociale et solidaire et que  l’objectif de cette monnaie qui porte des valeurs environnementales, sociales, culturelles et de proximité, est de développer une économie locale durable respectueuse des humains et de la nature, liée aux besoins réels et immédiats des habitants de Lyon et de sa région, regroupés en réseau.

contact: lyon-presqu’ile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.