Lyon libérée !

Sous la pression du roi Philippe V, l’archevêque comte  de Lyon Pierre de Savoie, a signé en l’an 1320, la Chartre Sapaudine donnant franchise et liberté au lyonnais, à charge pour eux de s’occuper de leurs biens et de la charité. Ils vont alors créer les pennonages, groupement d’hommes par quartiers et métiers, chargés d’assurer la protection de la cité. Ce sont les débuts de la ville, qui désormais fait partie du royaume de France.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le comité des pennons de Lyon a commémoré la signature de cette chartre, le jeudi 26 mai, place des Terreaux. De cette manière, la Chartre Sapaudine du tréfonds des âges jusqu’à nous chemine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A partir de cette époque, les citoyens peuvent porter les armes. Ils ont la garde des portes et détiennent les clés de la ville. L’objectif de cette chartre était d’apporter la paix civile, pour le bien de tous.

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.