Lyon libérée

Après que des gerbes de fleurs aient été déposées au pied du Veilleur de Pierre place Bellecour, à l’occasion de la commémoration de la Libération de Lyon, le 3 septembre 1944, les autorités et tous les participants ont rejoint à pied l’Hôtel de Ville, en un cortège mené par musique et porte-drapeaux, pour une cérémonie officielle, avec la participation de quatre jeunes filles du lycée La Martinière Monplaisir, ayant été lauréates du Concours National de la Résistance et de la Déportation, et de la chorale La Cigale.

La mémoire est l’avenir du passé

Lyon a joué un rôle capital dans la résistance et a fortement subi la répression, de nombreuses personnes étaient toujours prêtes à se battre, et de ce fait beaucoup sont mortes suite aux massacres et aux tortures de la gestapo. Jean Moulin est le symbole de la résistance, mourir sans dénoncer.

L’armée des ombres que formaient tous les résistants, avait comme objectifs la paix et la liberté. Tous ces hommes et ces femmes ont défendu la France au péril de leur vie, nombre d’entre eux ont été marqués par le fer rouge de la souffrance.

« Il est nécessaire de se souvenir, de respecter et d’honorer ces femmes et ces hommes qui se sont battus pour notre liberté » indique Jean-Dominique Durand adjoint à la Mémoire et aux Anciens Combattants. Le 3 septembre 1944, les lyonnais en liesse acclament les vainqueurs, c’est la victoire de la liberté retrouvée !

Mais à côté de cela, allemands et miliciens ensanglantent la ville, la gestapo veut exterminer jusqu’au bout, et accélère ses manœuvres.

Tous ces combats ne doivent pas être oubliés ; il est nécessaire de transmettre aux jeunes générations, les valeurs de l’histoire en étant passeurs de mémoire. « Nous sommes les héritiers de cette histoire, affirme Georges Képénékian maire de Lyon, nous devons savoir en tirer des leçons ». Ces commémorations, tournées vers le passé, permettent de tendre vers l’avenir et de faire briller l’espoir !

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.