L’orgue au bois dormant !

L’orgue de Saint-Bonaventure, instrument aux caractéristiques très particulières, a été démonté l’année passée pour être totalement restauré.

Musique et patrimoine

« La ville nous a fait confiance quand nous avons choisi le facteur d’orgue Michel Jurine, indique Demis Léonhardt président de l’association Pour l’Orgue de Saint-Bonaventure (POSB) lors de l’assemblée générale de l’association qui a eu lieu le lundi 20 mai, nous lui en sommes très reconnaissants ». La rénovation de l’instrument dont le budget se monte à trois cent cinquante mille euros, devrait commencer en 2021, pour une livraison en 2023. « Nous sommes extrêmement sollicités par les paroisses, assure Jean-Dominique Durand adjoint délégué au patrimoine, la ville ne peut pas tout faire, le concours des associations est donc précieux ». Aussi, depuis plusieurs années, POSB s’efforce-t-elle de récupérer des fonds pour participer au financement. « Aujourd’hui nous avons déjà collecté quelques trois cent mille euros sachant qu’en 2018 nous avons eu quelques dons exceptionnels, poursuit le président, somme qui devrait encore augmenter d’ici deux ans ». L’association a des contacts avec la Région, dont elle espère une participation, et le diocèse s’est également engagé.

Le dernier concert qui a été donné le 4 mars dernier, avant le démontage, a été un franc succès, il a permis à l’organiste de montrer, malgré la santé chancelante de l’instrument, toute sa palette sonore  !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.