Logement, difficultés massives

Actuellement, l’immobilier évolue, étant donné qu’il y a une augmentation des prix du foncier par rapport au bâti. A Lyon, le premier représente plus du tiers du prix.

Investir c’est prévoir –  Dans le Rhône, le nombre de propriétaires (50%) est plus faible qu’ailleurs, et l’accession à la propriété plus tardive (39 ans). A Lyon, seulement un tiers des propriétaires sont occupants, et les autres bailleurs ou ayant des logements vacants. Les trois quarts des habitants sont locataires dans le privé. Les taux de vacance et d’impayés sont en augmentation, 43% des bailleurs ont déjà eu un conflit avec leur locataire. A noter qu’un logement mis en location doit être en état.

Logement 001

Face à cela, l’UNPI 69 (Union Nationale des Propriétaires Immobiliers) soutient et conseille ces derniers. Elle se trouve au cœur des problématiques et est à même de porter la voix des possesseurs auprès des décideurs. « Nous sommes de plus en plus considérés comme des vaches à lait, avance le président Victor-John Vial-Voiron, mais il faut savoir que pour 63% d’entre nous, le loyer constitue un revenu d’appoint ». Effectivement, avoir un ou deux appartements constitue une sécurité, sans que les propriétaires soient pour cela milliardaires ! Impôts et taxes ne cessent d’augmenter et la législation de se durcir, et pourtant la France a de plus en plus besoin de la propriété privé

Certes, il est nécessaire de continuer à construire, tout en s’adaptant aux changements de la société, mais il faut le faire correctement, dans de bonnes conditions. Que sera la Confluence dans trente ans ?

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.