L’Observatoire Régional de la santé

La santé, état de bien-être physique, mental et social, est une préoccupation et un enjeu pour la ville. Aussi, afin d’aller au plus près des citoyens, a-t-elle fait appel en 2015, aux Conseils de Quartiers, qui sont à même d’aller chercher les informations sur le terrain, et de les faire remonter. Afin d’en exposer les modalités, une première réunion a eu lieu à l’Hôtel de Ville, le mardi 26 mai.

Indications issues du terrain – Il est certain que le cadre de vie, les transports, la dépollution, l’environnement  et l’écologie urbaine évoluent dans un sens positif. La ville travaille sur l’amélioration des offres de soins, et sur la création de Maisons de Santé, de manière à pouvoir proposer une offre adaptée en prenant en compte les personnes éloignées des soins comme les toxicomanes ou les séropositifs. « Toute une action est menée pour limiter les problèmes de santé publique, et de pouvoir répondre aux personnes en souffrance. » indique Céline Faure-Gauthier conseillère municipale déléguée à la prévention santé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A côté de l’Observatoire qui étudie la santé des lyonnais pour agir en leur faveur, la ville a souhaité l’investissement du plus grand nombre, afin de réduire les inégalités sociales des territoires, sachant que certaines maladies tel le diabète se développe plus dans certains quartiers que dans d’autres, car des populations différentes ont des comportements différents. « Les Conseils de Quartiers et les associations qui sont les relais de l’Observatoire, apportent une expertise de terrain et de ce fait sont forces de propositions, ce qui permet de mettre des actions de prévention en place » avance Myriam Buffet chargée de mission santé à la ville de Lyon. Force est de constater que la nutrition, les carrières professionnelles et l’état de l’habitat ont des effets sur la santé.

Grâce à ces actions, la ville est reconnue pour être en bonne santé. Il n’empêche que plus les Conseils de Quartiers seront des acteurs importants, plus les lyonnais se sentiront concernés et permettront une bonne maitrise du service public de santé.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.