L’interlocuteur de la ville

Le Comité d’Intérêt Local (CIL) Centre Presqu’ile, a tenu son assemblée générale le lundi 15 janvier, salle François Sala.

Sujets de fond

Il est indispensable de maintenir un accès multimodal de la presqu’ile, pour éviter sa désertification. « Le problème du stationnement est récurrent, indique le président Bernard Colombaud, nous sommes favorables à l’extension des zones de rencontre ». Une incohérence, l’augmentation du tarif résident tout en prônant la mixité sociale, est à relever.

En ce qui concerne la partie nord de la rue de la République où le piéton est prioritaire, il semble qu’après maintes interventions du CIL, celui-ci ait été entendu, et que la ville et la métropole acceptent de mettre une signalétique en place.

Concernant les Terrasses de la Presqu’ile, qui s’étendent sur deux hectares entre les 1er et 2e arrondissements,  l’association a élaboré un projet qui consiste à créer un espace harmonieux mais non totalement piétonnier, allant de Saint-Nizier à la Saône, ce qui modifierait légèrement le plan de circulation. « Bien entendu, ce dernier point serait pour le mieux-être de tous » poursuit le président. La ville et la métropole semblent après de nombreux échanges de courriers, considérer ces propositions.

Centre Presqu’ile qui est soutenu dans ces projets, par les mairies du 1er et 2e arrondissement, souhaite être associé à l’élaboration des décisions concernant les projets à réaliser sur son territoire allant de la place des Terreaux à Perrache.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.