L’immobilier, secteur important peu considéré

L’Union Nationale de la Propriété Immobilière (UNPI) a organisé le mercredi 7 juin, avant son assemblée générale, un après-midi au théâtre de verdure, square Général Delfosse, au cours duquel certains candidats aux élections législatives sont venus s’exprimer à propos de leurs intentions concernant le secteur immobilier.

Faire évoluer les regards – Sur plus d’une centaine d’invitations envoyées à tous les candidats du Rhône, seuls une dizaine ont répondu, et quatre étaient présents à cette manifestation. Cela montre le peu d’intérêt porté par le politique à ce secteur important qui fait travailler tant de français, du maçon au notaire, en passant par le plombier, le métreur, le diagnostiqueur etc. et qui de ce fait rapporte à la France trente à 40% de son PIB. Cependant l’investissement immobilier est freiné par toutes les taxes qui pèsent sur lui.

« Nous ne sommes pas des citoyens de seconde zone, avance le président Victor-John Vial-Voiron, mais participons à l’économie du pays ». L’investissement immobilier n’est pas basé uniquement sur le rendement, mais il crée un lien entre propriétaires, locataires et entreprises, les premiers étant responsables et impliqués dans la société.

« L’architecture et l’immobilier ont fait la richesse et créé le patrimoine de la France, indique Anne Lorne candidate LR dans la 1ère circonscription, ce secteur doit être réglementé, mais il faut prévoir des garde-fous quant à l’ubérisation des métiers le concernant ».

Trop de taxes ! – La modération fiscale vis-à-vis des propriétaires doit être défendue, ils ne peuvent pas éternellement être considérés comme des vaches à lait. De son côté, Dominique Nachury candidate LR dans la 4e circonscription considère que la propriété est un ancrage dans la société et doit de ce fait être défendue. « On ne peut pas sans cesse changer les règles du jeu, soutient-elle, l’Etat doit être raisonnable en matière de fiscalité ».

La propriété engendre des droits, mais aussi des devoirs, le patrimoine acquis doit être entretenu. Ce secteur créateur de richesse et de croissance permet de faire vivre de nombreuses TPE-PME. « Il est nécessaire de prendre des mesures afin de baisser les taxes  qui pèsent sur les petits propriétaires » avance Muriel Coativy candidate FN dans la 12e circonscription.

Il faut reconnaitre que tous les propriétaires ne sont pas multimillionnaires, loin s’en faut ! S’acheter son logement, c’est mieux vivre, et avoir moins de soucis. Ils ont fait l’effort d’investir, et pour cela doivent être respectés. Le candidat de la République En Marche de la 12e circonscription, Cyrille Isaac-Sibille considère pour sa part, qu’outre l’augmentation de la CSG déjà annoncée, il n’y aura pas d’autres taxes sur l’immobilier… à suivre !

Bref, le logement est un sujet important, il est lié à la famille, et à la société, mais pour la grande majorité des politiques il semble secondaire, et jusqu’à aujourd’hui pourvoyeur de fonds !

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.