Liberté, liberté chérie !

Depuis de nombreuses années, les régimes russe et tchétchène se montrent de plus en plus répressifs envers les communautés homosexuels.

Des agressions permanentes
Afin de dénoncer les comportements odieux de ces pays – torture, assassinats, prison secrète – quelques cinq cents personnes, des communautés LGBT ou non à l’appel de trente-trois associations et syndicats se sont rassemblées place de la Comédie, le vendredi 21 avril, comme dans plusieurs autres pays européens..
« Là-bas la loi est totalement répressive, indique Marion Athiel du Planning Familial, elle nie totalement les homosexuels, c’est une atteinte aux Droits de l’Homme ».Il faut reconnaitre que la politique de ces pays est totalement discriminatoire, c’est le droit des minorités qui est remis en cause. « Je ne fais pas partie de ce monde, avance Eléonore, mais il est important d’être présent aujourd’hui, par acte de solidarité ».
Toutes ces organisations appellent les autorités tchéchènes, russes et la communauté internationale à se saisir du sujet afin de faire cesser ces exactions et ces meurtres, à poursuivre en justice les auteurs de ces crimes et à venir en aide aux personnes LGBTI qui sont ou ont été victimes de ces agissements atroces qui ne sont ni plus ni moins que de la barbarie.
Les violences que subissent les LGBTI continuent de s’accumuler en France, en Europe et dans le monde. Comme le soutiennent les organisateurs, « Il est urgent de se rassembler pour agir ! ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *