Liberté de culte

Dimanche 15 novembre, plusieurs centaines de catholiques et de chrétiens se sont rassemblés place Bellecour pour manifester leur opposition à l’interdiction des cultes.

Pour de nombreux fidèles, ne plus pouvoir se rendre à la messe au moins le dimanche, est une souffrance. « Cela représente pour nous un besoin, assure Caroline, la messe est une nourriture spirituelle dont nous ne pouvons-nous passer ». Certes, il y a les messes diffusées à la télévision, mais pour la plupart des catholiques, cela est différent, car il n’y a pas de présence réelle. Certains tout de même pensent qu’il est préférable de respecter la loi, et de s’abstenir de culte.

Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a rappelé que les églises restent ouvertes pour permettre le recueillement individuel, mais que tout rassemblement collectif comme la messe, est interdit. Il a précisé ne pas souhaiter envoyer des policiers verbaliser les croyants devant une église, mais que s’ils se rassemblent régulièrement, il se verra dans l’obligation de le faire. Il en va de la responsabilité collective !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.