L’humain au cœur des préoccupations

L’association de dons d’organes France-ADOT 69 est venue place de la République le vendredi  28 juin, au contact du grand public, pour l’informer et le renseigner sur ce geste magnifique qu’est celui de donner un élément de son corps pour sauver une vie.

La loi prévoit que tous les Français sont donneurs, mais l’opposition des familles est fréquentes, pour des raisons très diverses. Pour expliquer ce qu’il en est, l’association va sur le terrain, dans les lycées, organise des réunions, et diffuse par les réseaux sociaux. « Peu à peu ça bouge, indique le président Michel Corniglion, mais ça ne va pas assez vite, bien que tout le monde sache ce qu’est un don d’organe ». Il faut savoir que la greffe est le dernier recours après les soins, et qu’elle permet au malade, bien qu’il doive prendre des anti-rejets à vie, de retrouver une liberté qu’il avait perdue.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.