Les spectacles vivants

Bien peu de visiteurs à ce Forum pour l’emploi des arts du spectacle organisé par la mairie du 1er, le mardi 10 octobre, et pourtant quelques structures intéressantes étaient rassemblées.

Des métiers peu connus

D’abord Smart, producteur et employeur qui s’intéresse aux questions de l’emploi artistique et culturel, et permet aux artistes et plus spécialement aux intermittents du spectacle, d’avoir un cadre juridique et d’être rémunérés pendant la durée de leurs prestations. « Certaines personnes sont très heureuses de nous trouver, affirme Marie Goetz responsable du bureau de Lyon, nous créons de nouveaux projets ensemble ».

Les techniques du spectacle étaient également représentées, musique, son, éclairage, à la fois par une école Grim Edif, et par une entreprise, Fa Musique. Ces techniciens sont au service des réalisateurs pour tous les spectacles vivants.

L’Opéra de Lyon recèle de métiers inconnus comme les costumiers qui ont souvent une forte empreinte de styliste, ou les maquilleuses coiffeuses, métier qui fait rêver les jeunes filles, et pourtant ce n’est pas facile. « En revanche c’est passionnant, assure Sylvie Barrault responsable du service, les chanteurs sont tous différents, ce ne sont jamais les mêmes costumes, jamais les mêmes coiffures ».

Vient ensuite une école de cinéma qui forme aux techniques du métier, puis l’ENSATT école de théâtre. Dans le spectacle vivant, il y a toujours un aspect représentation. « Un comédien c’est celui qui renvoie avec ou sans texte, de l’émotion au public »

« Il y a neuf mille intermittents du spectacle en Auvergne-Rhône-Alpes, qui sont au chômage par définition » indique Marianne Perez-Rochon de Pôle Emploi. L’intermittent doit travailler cinq cent sept heures par an au minimum, mais il y en a pour qui cela est difficile, ils doivent alors faire des petits boulots pour joindre les deux bouts. Malgré cela il y a beaucoup de demande dans ces secteurs. Bizarre que ce forum ait attiré si peu de monde !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *