Les secteurs clés de l’industrie rhônalpine

Depuis trois ans, l’Institut Confluences collabore avec l’INSEE, pour étudier différentes facettes de l’économie.

En 2013, une étude sur les caractéristiques et les atouts du tissu industriel régional a été effectuée et les résultats présentés le vendredi 24 octobre. Il en ressort que Rhône-Alpes est présente dans tous les grands secteurs, mais n’en domine aucun, que les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI), souvent sous contrôle étranger, ainsi que les PME sont très nombreuses sur son territoire, et que l’industrie Rhônalpine est très diversifiée.

L’étude des sept secteurs les plus spécifiques de la région – produits métalliques, fabrication de machines, équipement électrique, caoutchouc et plastique, chimie, informatique et électronique, pharmacie – a permis de constater que plus de la moitié des salariés (53%) travaillent dans ces secteurs. Les acteurs sont de plus en plus mondialisés, à l’import comme à l’export, et les évolutions techniques rapides. Il est bon que les entreprises se positionnent sur des niches, travaillent par différentiation et innovent.

Bruno Lacroix, président de l'Institut Confluences

Bruno Lacroix, président de l’Institut Confluences

Les entreprises françaises ou étrangères trouvent des atouts intéressants en Rhône-Alpes qui se situe en position intermédiaire entre l’Ile de France et les autres régions.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.