Les pompiers, c’est magique !

Dans le cadre des petits déjeuners de l’économie, le Commandant des opérations de secours, contrôleur général des sapeurs-pompiers Serge Delaigue, est venu à l’hôtel Sofitel  le vendredi 26 avril, présenter son métier, au quotidien et en situation exceptionnelle.

Interventions tous azimuts

Contrairement à une idée répandue, le feu représente seulement 6% des interventions, les autres étant des secours d’urgence aux personnes, accidents, malaises etc. « Dans le Métropole, nous sommes appelés de trois cent à trois cent cinquante fois par jour, et sommes sur place dans les dix minutes » précise le commandant. Leur sceptre est gigantesque, ils sont l’ultime maillon de la chaine et sont appelés en dernier recours.

Actuellement la menace terroriste est leur grande préoccupation, ils doivent être prêts à intervenir à tout moment. « Les attentat sont des actes de guerre dans la vie civile, pour lesquels la France est une cible potentielle majeure, poursuit le commandant, nous devons nous entrainer pour intervenir instantanément, à tout moment ».

Le corps des sapeurs-pompiers est organisé au niveau métropolitain et départemental, sous l’autorité des collectivités locales qui financent, et de l’Etat qui a le dernier mot. Le Rhône compte cent casernes, mille deux cent cinquante pompiers professionnels et quatre mille huit cent volontaires qui ne savent pas ce qu’ils vont faire la minute suivante !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.