Les marchés ont la cote

Les ménages de la région lyonnaise adoptent des modes de consommation plus responsables, tant au niveau des circuits de distribution fréquentés que des produits consommés.

Changement d’habitudes

Les marchés représentent un chiffre d’affaires en alimentaire de plus de quatre cent cinquante millions d’euros en 2017, en progression de 20% par rapport à 2012. L’offre s’est développée notamment avec l’émergence de ceux de l’après-midi, bio, et de producteurs. Les marchés répondent à une vraie aspiration de consommation des ménages. Les fruits et légumes restent leurs produits leaders avec 32% d’emprise, 37% des habitants de la région lyonnaise déclarent en acheter sur les marchés au moins une fois par semaine, dont près de la moitié de ce dernier pourcentage achètent ces produits auprès de producteurs, contre seulement 24% en 2012.

La consommation de produits bio a fortement progressé au cours des cinq dernières années, alors que 48% des ménages déclaraient en acheter en 2012, ils sont 61% en 2017 à le faire régulièrement.

Cette dixième enquête sur les comportements d’achat des ménages de la région lyonnaise – deux millions cinq cent mille habitants sur un territoire de cinquante kilomètres autour de Lyon – décrypte les habitudes d’achat de quelques six mille cinq cents foyers de la région lyonnaise. Elle constitue un outil d’analyse pour mesurer l’évolution des nouvelles tendances de consommation.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.