Les héros de la déportation

Le dernier dimanche d’avril est consacré au souvenir des héros de la déportation. Aussi le 29 avril une cérémonie a-t-elle eu lieu devant le Veilleur de Pierre place Bellecour.

Souvenir indispensable

La souffrance n’a pas de limite, l’horreur pas de frontière, ils sont morts pour la liberté. Cette journée nationale a permis de se remémorer ce que fut la déportation, et de rendre hommage à tous ces morts ; le travail de mémoire n’est jamais achevé, il est nécessaire d’œuvrer pour un monde de paix.
Ces drames étaient un mépris de la personne humaine, les jeunes générations doivent le comprendre. La France doit former de vrais citoyens.
Malheureusement aujourd’hui quand la haine ressurgit de par le monde, il est nécessaire de se rappeler que le nazisme était le mal par excellence dont un sinistre manteau a voulu cacher l’horreur

« Nous devons défendre les valeurs pour lesquelles ces millions d’hommes sont morts » assure Jean-Dominique Durand adjoint au maire délégué à la mémoire.

L’Etat français a une immense responsabilité dans cette tragédie qui voulait détruire toute différence : juifs, handicapés, tsiganes, homosexuels etc. La collaboration en porte les stigmates. Face aux forces du mal, beaucoup de courage et d’abnégation sont nécessaires.

Il n’est pas possible de laisser sombrer dans l’oubli le souvenir d’une telle expérience au service de la destruction de l’Homme.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.