Les derniers Kalash

Trois voyageurs originaires de Lyon, Viviane Lièvre, Jean-Yves Loudes et Hervé Nègre, fascinés très tôt par les Kalash, ont fait entre 1976 et 1990, plusieurs séjours et études auprès de cette population de trois mille âmes, réfugiée dans l’Himalaya au nord-ouest du Pakistan, pour en rapporter toute une série de documents exposés du 23 octobre 2018 au 1er décembre 2019, au Musée des Confluences.

 

D’un solstice à l’autre

Un coup de projecteur est pour la première fois en France, porté sur cette population qui partage son territoire avec des esprits invisibles et vit sous la protection de dieux bienveillants qu’elle honore et implore à chaque saison. Celles-ci se succèdent au fil du parcours, fidèle à la conception cyclique du temps des Kalash qui vivent  à rebours des codes culturels de nos sociétés de consommation.

                                                      @ Viviane Lièvre

Fascinés par le peuple, sa langue et ses rites, les trois explorateurs ont parfaitement documenté leur voyage dans le souci d’en garder des traces. Il s’agit de l’histoire d’une épopée retracée par cette exposition Fêtes himalayennes.

Cette population est la dernière typique de l’arc himalayen. L’exposition est un cheminement au cœur de la culture kalash, dans les pas des trois voyageurs. Archives, photographies, films, enregistrements, vêtements, bijoux, dévoilent la vie quotidienne des Kalash, au fil des saisons, dans les pâturages, au village. La spiritualité est également abordée, comme la Maison des Femmes, et le Retour du Printemps.

                                                               @ Hervé Nègre

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.